FANDOM


  • Jet pour lancer correctement le hurlement et pour en comprendre les détails : Charisme + Appel primal [7]

Hurlements des Élus de GaiaModifier

Hurlement de présentationModifier

La litanie commande au garou de respecter le territoire des autres, ce hurlement en est le moyen. Il détaille la lignée, l'auspice et la tribu. Certains garous y incluent leur lignage. On peut aussi inclure une impression sensorielle indiquant pourquoi le visiteur est digne d'attention.

Clameur de guerreModifier

L'ahroun rallie ses frères de Sept avec un cri de guerre. Les galliards l'utilisent pour soutenir leurs frères s'ils faiblissent. Le hurlement peut communiquer où se trouve l'ennemi, leur force estimée ou quand les renforts sont supposés arriver.

Appel à l'aideModifier

Un membre de la meute peut appeler ses camarades s'il est en grand danger. Certain trouve cet appel ambarassant, car cela ressemble à un aboiement de louveteau. Il peut inclure les impressions sensorielles du danger.

Appel à la chasseModifier

un long et bas ululement informant la meute de la position de la proie. Fait correctement, il peut aussi identifier la proie, décrire la blessure et même coordonner la tactique de chasse.

Chant de DéfiModifier

Ce hurlement ressemble au hurlement de présentation mais il s'en différencie très vite car il ajoute une raillerie des actes de l'opposant, ses ancêtres et autres habitudes personnelles. Les Fianna ont inventé cette méthode pour initier les duels mais certain ragabash l'ont aussi élevé au niveau de l'art satirique. Tous ceux qui entendent ce chant, apprennent la raison du défi.

Cri d'exultationModifier

Au cœur des bataille, les jeunes héros peuvent se croire invincible et tenter des actes de courage allant parfois jusqu'au ridicule, voir qu'aucun Garou sain d'esprit ne tenterait, pour emporter de la gloire. Le cri signifie "regardez-moi ! " ou selon certains ainés, "Regardez-moi faire quelque chose d'incroyablement stupide." Avec assez d'expression, il peut aussi annoncer qui doit se mettre hors du chemin, quels objets vont être utilisés, ou comment ils seront plantés dans la victime, et pourquoi le soigneur de la meute doit préparer ses dons si la tentative échoue...

Malédiction de l'ignominieModifier

Cette huée est un cri horrible, discordant et rageur, utilisé pour insulter ceux qui violent la litanie. A chaque nouveau garou joignant sa voix, il devient de plus en plus insupportable à entendre et cela ne s'atténue que si l'on se joint au cri. Les Garous qui sont tombés en disgrâce sont les victimes de ce hurlement cacophonique. Le hurlement transmet un compte rendu des violations, ratages et autres défauts de la victime. Un Sept entier peut ainsi apprendre et mémoriser les plus honteux détails au sujet de la victime.

Chant funèbreModifier

C'est une complainte sombre, et grave, équivalent du requiem pour honorer les morts. Sa longueur dépend du statuts du défunt. Un auditeur attentif peut apprendre qui souffre le plus de cette tragédie, et peut même entrevoir de brèves images des actes de bravoures du héros, comme les souvenirs après un panégyrique.

Rugissement de préséanceModifier

Cette explosion violente est dirigée contre un ennemi et signifie souvent : Tu es à moi ! Les meutes utilisent ce hurlement pour coordonner leurs tactiques et établir qui attaque qui. Un garou de plus haut rang, n'a pas à obéir à ce hurlement et peut se permettre de voler la cible à un garou inférieur mais la plupart respecte un hurlement bien mené.

Ricanement insolentModifier

Un ragabash peut s'emparer d'un autre hurlement et le pervertir pour le rendre exaspérant. Les Seigneurs de l'Ombre et ahrouns hautains en sont souvent la cible. C'est une indéniable insulte, c'est l'équivalent musical de " va te faire foutre". S'il est fait correctement, la cible peut en perdre son sang froid, voir provoquer une attaque en frénésie.

Complainte de mauvaise augureModifier

Lancé dès qu'un danger approche, cette plainte est un cri de détresse mais qui s'applique aux désastres naturels et aux phénomènes de l'umbra ou toutes autres énigmes étranges qui demandent vigilance ou investigations. Un Galliard accompli peut transmettre les impressions accompagnant le phénomène mais c'est souvent contradictoire ou pour le moins sibyllin.

Signal de l'approche du VerModifier

Un hurlement très aigu suivi d'une série de brefs stacato annonce l'approche de créatures du Ver. Si l'éclaireur peut sentir la vraie forme, il peut transmettre ce qu'il a perçu. Tous ceux qui perçoivent le hurlement peuvent voir et sentir la souillure qui accompagnent les créatures.

Hurlements des Danseurs de la Spirale NoireModifier

Symphonie des AbyssesModifier

Le plus grand ennemi des garous, les Danseurs de la spirale noire, libère un gémissement ignominieux et dément lorsqu'ils traquent leur proie. Les victimes qui l'écoutent trop attentivement peuvent percevoir le sort qui les attend une fois dans leurs mains, terrifiant souvent le plus stoïque des garous.

Supplication de pitiéModifier

...

Autres Hurlements: harangue, exhortation, haro, huée, hurlement, plainte, chant, hymne, grondement, raillerie, cacophonie, vocifération, homélie, palabre

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard